INFO BUZZ

Dj Arafat : Plus qu’un artiste, un conquérant nous a quitté 😭


Nous l’avons tous connu à 17 ans devant les écrans quand il chantait pour la première fois “Hommage à Jonathan”. Il a fait danser des millions de mélomanes à travers le monde et était aussi bien adulé que détesté. Entré dans l’histoire de la musique couper décaler, il ne laissera jamais son trône jusqu’à sa mort.

Chanteur, compositeur, producteur et arrangeur musical ivoirien, DJ Arafat n’était pas seulement qu’un artiste de passage. Polyvalent, il n’a cessé de développé des concepts pour faire connaitre son talent. Kpangor, Djessimedjeka, Gbobolor, Marplorly, Agbangnan ne sont là que quelques danses créé dans le couper décaler par le monument de la musique ouest africaine. Malgré ses frasques, DJ Arafat nous laisse un héritage musical diversifié. Parfois arrogant, Houn Didier Ange de son vrai nom a toujours mis en avant son franc parler quit à embarrasser des cadors du showbiz tel que Asalfo de magic system.

Notre Yorobo préféré, DJ Arafat a fait un saut dans l’au delà le 12 août 2019 suite à un accident. Alors que la première chanson l’ayant propulsé était dédiée à son ami DJ décédé aussi dans un accident de moto, cette passion pour la moto lui a également couté la vie. Jusqu’à l’annonce officielle de sa mort, l’effet de buzz a continué d’animer les rues d’Abidjan. Plus qu’un artiste, DJ Arafat était un conquérant. Nous retiendrons du Yorobo sa détermination et son engagement pour la culture urbaine africaine.

2

Comment trouvez-vous cet article ?

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Average rating / 5. Nombre de votes:

Aucun vote jusqu'à présent! Soyez le premier à noter ce post.

Comme vous avez trouvé cet article utile ...

Suivez nous sur les réseaux sociaux!

Vous aimez ça ? Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *